Accueil

Migrations

Les ouvrages scientifiques de référence

Blanchard (P.),  Bancel (N.), De l’indigène à l’immigré, Paris, Gallimard (Découverte), 1998,128 p.
Cet ouvrage, très accessible, situe la question de l’immigration en France dans des problématiques historiques tout en s’attachant à montrer la production d’images publiques qui l’accompagne. C’est un très bon support pour travailler sur les stéréotypes et préjugés.
Cet ouvrage peut faire l’objet d’un travail en art plastique (analyse d’image possible dès la quatrième), histoire (il s’inscrit parfaitement dans les thèmes étudiés en 4e, 3e et terminale) ou ou géographie (il peut apporter un éclairage complémentaire lors du traitement du thème portant sur les mobilités humaines en classe de 4e).

Green (N.L.), Repenser les migrations, Paris, PUF, 2002, 138 p.
Cette approche très riche porte plus sur la façon dont les migrations sont perçues que sur les migrations elles-mêmes. Elle offre une approche comparative de grand intérêt et peut notamment nourrir une réflexion sur les liens et les différences entre la France et les Etats-Unis.
Certains passages de cet ouvrage peuvent apporter un complément intéressant en classe de 4e, lors du traitement du thème « Les mobilités humaines » en géographie, ou « La Ve République à l’épreuve de la durée » en histoire. Des extraits peuvent également être étudiés en terminale, lors du traitement des thèmes « La France de la Ve République » en histoire, et « un espace mondialisé » en géographie.

Noiriel (G.), Etat, nation, immigration. Vers une histoire du pouvoir, Paris, Belin, 2001, 590 p.
Gérard Noiriel, ancien membre du comité scientifique de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration propose, dans cet ouvrage, une approche compréhensive et critique de l’Etat-nation français à partir de la question de l’immigration. Il replace les grands enjeux du débat public actuel dans une perspective socio-historique axée vers la compréhension des mécanismes de pouvoir.
Cet ouvrage couvre une large période historique. Des passages de cet ouvrage peuvent être étudiés en première et en terminale.

Les romans

Diome (F.), La préférence nationale et autres nouvelles, Paris, Présence Africaine, 2001, 111 p.
Des nouvelles accessibles et savoureuses pour comprendre « de l’intérieur » le vécu de migrantes originaires d’Afrique subsaharienne aujourd’hui en France.
Les nouvelles peuvent faire l’objet d’un travail au collège (notamment dans le cadre du traitement du thème d’éducation civique « la République et la citoyenneté » en troisième)  et au lycée (étude de la littérature francophone).

Cavanna (F.), Les ritals, Paris, LGF, 1980, 384 p.
Un récit d’enfance en banlieue entre 1930 et 1940, à la fois drôle et sensible, qui permet de comprendre quelles étaient les relations entre Français et immigrés Italiens avant la seconde guerre mondiale.
Ouvrage qui peut être lu à partir de la quatrième

Autres ouvrages

Alouane (Y.), L’émigration maghrébine en France, Tunis, Cérès Productions, 1979, 182 p.

Barou, (J.), Le (H.-K.) ( dir.), L’immigration entre loi et vie quotidienne, Paris, L’Harmattan, 1993, 172 p.

Battegay (A.), Boubeker (A.), Les images publiques de l’immigration, Paris, L’Harmattan, CIEMI, 1993, 192 p.

Bernard (P.), L’immigration, Paris, Le Monde Poche, 1993, 177 p.

Bentchicou (N.), « Les femmes de l’immigration aujourd’hui », p. 8-11 in N. Bentchicou (dir.), Les femmes de l’immigration au quotidien, Paris, l’Harmattan, 1997, p. 8.

Blanc-Chaléard M.-C.), Dufoix (S.), Weil (P.), L’étranger en question du Moyen-Âge à l’an 2000, Paris, Le Manuscrit, 531 p.

Bocquet (P.), La scolarisation des enfants d’immigrés, Rapport présenté au conseil économique et social, 1994

Bonnafous (S.), L’immigration prise aux mots, Paris, Éd. Kimé, 1991, 301p.

Borgogno (V.), « Opposition du politique et du social dans l’insertion des travailleurs immigrés. L’exemple corse », p. 29-44 in Peuples méditerranéens (31-32), Paris, avril-septembre 1985, 180 p.

Brunet (J.-P.), et. al., Immigration, vie politique et populisme en banlieue parisienne (fin XIX-XXe siècles), Paris, L’Harmattan, 1995, 398 p.

Claude (G.), Migrations en Méditerranée, Paris, Éditions Ellipses, 2002, 128 p.

Green (N.L.), Repenser les migrations, Paris, PUF, 2002, 138 p.

Guénif-Souilamas (N.), La République mise à nu par son immigration, Paris, La Fabrique, 2006, 220 p.

Hubscher (R.), L’immigration dans les campagnes françaises (XIXe-XXe siècle), Paris, Odile Jacob (histoire), 2005, 478 p.

Kastoriano (R.), La France, l’Allemagne et leurs immigrés : négocier l’identité, Paris, Armand Colin, 1996, 223 p.

Lapeyronnie (D.), L’individu et les minorités : la France et la grande Bretagne face à leurs immigrés, Paris,  Presses Universitaires de France, 1993, 361 p.

Laacher (S.), L’immigration, Paris, Le Cavalier Bleu, 2006, 128 p.

Les immigrés en France, Paris, Éditions INSEE. RÉFÉRENCES, 2005, 161 p.

Marié (M.), « Quelques réflexions sur le concept de seuil de tolérance », p. 39-45 in « Le seuil de tolérance aux étrangers : concept opératoire ou notion idéologique ? » Sociologie du Sud-Est, n°5-6, juillet-octobre 1975, 184 p.

Noiriel (G.), Le Creuset Français. Histoire de l’immigration XIXe-XXe siècle, Paris, Seuil, 1988, 441 p.

Obin (J.-P.), Obin-Coulon (A.), Immigration et intégration, Paris, Hachette Livre, 1999, 127 p.

Roche (D.), Humeurs vagabondes. De la circulation des hommes et de l’utilité des voyages, Paris, Fayard, 2003, 1031 p.

Savarèse (E.), Histoire coloniale et immigration. Une invention de l’étranger, Paris, Éditions Séguier, 2000, 267 p.

Schnapper (D.), L’Europe des immigrés, Paris, Éditions François Bourin, 1992, 196 p.

Tarrius (A.), Les fourmis d’Europe. Migrants riches, migrants pauvres et nouvelles villes internationales, Paris, L’Harmattan, 1992, 208 p.

Tarrius (A.), La mondialisation par le bas. Les nouveaux nomades de l’économie souterraine, Paris, Balland (Voix et Regards), 2002, 169 p.

Tribalat, (M.), De l’immigration à l’assimilation. Enquête sur les populations d’origine étrangère en France, Paris, La Découverte, 1996, 302 p.

Tripier (M.), L’immigration dans la classe ouvrière en France, 1990

Todd (E.), Le destin des immigrés. Assimilation et ségrégation dans les démocraties occidentales, Paris, Seuil, 1994, 480 p.

Villanova de (R.), avec la collaboration de Bekkar (R.) Immigration et espaces habités. Bilan bibliographique des travaux en France 1970-1992, Paris, L’Harmattan, 1994, p. 212.

Weil (P.), La République et sa diversité. Immigration, intégration, discrimination, Paris, Édition du Seuil / La République des idées, 2005, 111p.